• Zeus/Jupiter et Danaé

         

     

    Danaé est la fille d’Acrisios, roi d’Argos et d’Eurydice. Le mythe raconte qu'Acrisios enferme Danaé dans une tour après avoir consulté un oracle qui prédit au roi qu’il sera tué par son petit-fils. Il enferme donc sa fille pour l'empêcher de s’accoupler avec un homme et de donner naissance à une descendance.

    Cependant Zeus tombe amoureux de la jeune princesse. Pour échapper à l’œil jaloux de sa femme légitime Héra et pénétrer dans cette tour, il se transforme en pluie d’or et s’accouple avec Danaé. Celle-ci donne naissance à Persée.

    Effrayé, Acrisios enferme sa fille et son petit fils dans un coffre qu'il jette à la mer et qui échoue sur l’île de Sérifos. Accueillie par le roi Polydecte, Danaé est forcée de l’épouser. Une fois Persée devenu adulte, comme Polydecte voit en lui une menace pour son mariage avec Danaé il l'envoie combattre Méduse. Mais Persée revient vainqueur et transforme Polydecte en pierre avec la tête mortelle de la Gorgone ; puis il réussit à ramener sa mère à Argos et tue son grand père pour se venger de les avoir abandonnés. L’oracle avait donc dit vrai.

     

     

     *

     

    Textes antiques

    Apollodore, Bibliothèque, II, 4, 1

     

    Ἀκρισίῳ δὲ περὶ παίδων γενέσεως ἀρρένων χρηστηριαζομένῳ ὁ θεὸς ἔφη γενέσθαι παῖδα ἐκ τῆς θυγατρός, ὃς αὐτὸν ἀποκτενεῖ. δείσας δὲ ὁ Ἀκρίσιος τοῦτο, ὑπὸ γῆν θάλαμον κατασκευάσας χάλκεον τὴν Δανάην ἐφρούρει. ταύτην μέν, ὡς ἔνιοι λέγουσιν, ἔφθειρε Προῖτος, ὅθεν αὐτοῖς καὶ ἡ στάσις ἐκινήθη· ὡς δὲ ἔνιοί φασι, Ζεὺς μεταμορφωθεὶς εἰς χρυσὸν καὶ διὰ τῆς ὀροφῆς εἰς τοὺς Δανάης εἰσρυεὶς κόλπους συνῆλθεν. αἰσθόμενος δὲ Ἀκρίσιος ὕστερον ἐξ αὐτῆς γεγεννημένον Περσέα, μὴ πιστεύσας ὑπὸ Διὸς ἐφθάρθαι, τὴν θυγατέρα μετὰ τοῦ παιδὸς εἰς λάρνακα βαλὼν ἔρριψεν εἰς θάλασσαν. προσενεχθείσης δὲ τῆς λάρνακος Σερίφῳ Δίκτυς ἄρας ἀνέτρεφε τοῦτον.   Acrisios, entre-temps, avait interrogé l'oracle du dieu afin de savoir comment il pourrait avoir des enfants mâles. Le dieu lui répondit qu'il aurait un petit-fils de sa fille, mais que celui-ci le tuerait. Craignant que cela ne se produisît, Acrisios enferma Danaé dans une salle souterraine, toute en bronze. Mais la jeune fille fut séduite par Proétos, suivant une version de l'histoire, et c'est ce qui fit éclater la discorde entre Proétos et Acrisios. Mais suivant une autre version, Zeus se changea en pluie d'or et, par le toit, se laissa couler dans le sein de Danaé. Quand Acrisios apprit que Danaé avait mis au monde le petit Persée, il ne voulut pas croire qu'il était de Zeus : il enferma Danaé et son petit-fils dans un coffre qu'il jeta à la mer. Poussé par le courant, le coffre arriva à Sériphos, et Dyctis prit l'enfant et l'éleva.

     

     

    Hygin - Fabulae, 63 - IIe s. apr. JC

     

    Danae Acrisii et Aganippes filia. Huic fuit fatum, ut, quod peperisset Acrisium interficeret ; quod timens Acrisius, eam in muro lapideo praeclusit. Jovis autem in imbrem aureum conversus cum Danae concubuit, ex quo compressu natus est Perseus.   Danaé était la fille d'Acrisius et d'Aganippé. Un arrêt du destin fixa que sa descendance tuerait Acrisius. Dans cette crainte, Acrisius l'enferma dans une enceinte de pierre. Mais Jupiter se transforma en pluie d'or et s'unit à Danaé ; de cette étreinte naquit Persée.

     

     

     

    *

     

    Iconographie

     

     

     

    Danaé et la pluie d'or
    Cratère en cloche de Béotie
    à figures rouges
    450-425 av. JC
    Musée du Louvre

     

     

     

     

     

    Dès l’antiquité, ce mythe de Danaé est traité dans la céramique attique, où Danaé figure assise ou allongée, vêtue et recevant la pluie d’or, ouvrant parfois son vêtement pour mieux la recueillir.

     

     

     

     

    Danaé et la pluie d'or
    Huile sur toile du Titien
    1545-46
    Musée de Capodimonte - Naples

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le thème de la pluie d’or est très souvent représenté en art. Au Moyen Age, ce mythe a surtout une connotation morale : pour certains, Danaé représente la chasteté puisqu'elle est inaccessible, et Jupiter est le corrupteur. Cette pluie d’or va « acheter » Danaé.

    Nous pouvons voir dans cette première version du Titien Danaé allongée sur son lit, nue, le regard tourné vers les gouttes d’or qui tombent du haut. Sur son visage se lit le plus grand calme : elle est prête à s’unir à la pluie d’or. A ses côtés, un amour, qu’on aperçoit à droite.

     

     

    Danaé et la pluie d'or
    Huile sur toile du Titien
    1554
    Musée de l'Hermitage, Saint-Petersbourg

     

     

     

     

     

     

     

    Dans la composition que fit le Titien pour Philippe II d'Espagne, Cupidon est remplacé par une servante qui ramasse la pluie d'or. Les clés qu'elle garde à sa taille symbolisent la prison de Danaé et font de la servante la gardienne de la jeune femme. Danaé garde la même pose lascive. Un petit chien, symbole de fidélité, dort près d'elle. La blancheur de son corps s'oppose à la peau foncée de la servante. La beauté face à la laideur, la jeunesse face à la vieillesse : au delà du mythe, Titien reprend une symbolique médiévale moralisante. La servante veut la fortune pour elle.

     

     


    Morgane L., 203