• Tyr

    Carte de Phénicie

    Tyr


    Tyr se situe au sud du Liban et est constituée d'une partie continentale et d'une partie insulaire . Le premier peuplement attesté est cananéen (2750 avant JC) bien que la ville devait exister avant cette date . En raison de son emplacement méridional, Tyr fut envahie au XVIII siècle par les   Égyptiens mais fut libérée deux siècles après. Tyr commença donc à étendre son influence tout autour de la Méditerranée jusqu'à l'océan Atlantique, à Cadix. Son commerce se base principalement sur l'exportation de pourpre, de cèdre, de céramique et d'épices. Au IX éle siècle, Tyr conquit la Sardaigne et Chypre. Cette proximité avec la Grèce facilitera la transmission de l'alphabet. A ce moment, la Phénicie devient tributaire des  Assyriens. Autour de 570, Tyr est assiégée par Nabuchodonosor. La partie continentale de Tyr est détruite et la partie insulaire affaiblie. Mais lorsque Cyrus conquiert Babylone, et donc les possessions babyloniennes dont Tyr, la cité pourra de nouveau s'épanouir au cœur de la cinquième Satrapie, Cyrus restaurant les pouvoirs locaux, sous son contrôle. En 333, Alexandre le Grand assiége de nouveau Tyr. Pour conquérir l'île, il construira une digue la reliant au continent. A sa mort, l'empire se divisant plus ou moins en trois, Tyr sera rattachée à l'Égypte, et passera définitivement dans le giron Romain en 64. La cité abritera l'une des premières communautés chrétiennes puis sera conquise par les Musulmans en 636.