• Les attributs d'Hermès

    Hermès dieu des voleurs   Menu des dieux grecs   Hermès messager des dieux

     

    Hermès porte un casque et des sandales ailées afin de pouvoir se déplacer plus rapidement en volant à travers le ciel, puisqu'il est le messager des dieux. Il tient à la main le caducée, une baguette en bois d'olivier ou de laurier entourée de deux serpents et surmontée de deux ailes : c'est l'insigne des messagers et des hérauts. Enfin, Hermès porte le pétase, un chapeau à larges bords, symbole des commerçants et des voyageurs.

     

     

    Hermès à Délos
    Pyxide attique à figures rouges
    Attribuée au peintre de Marlay
    450-440 av.JC
    Découverte dans la nécropole de Spina
    Musée de Ferrara
     
    Une pyxide (πυξίς) est une petite boîte cylindrique à couvercle, sans anses, parfois à pieds, comme ici, utilisée comme boîte à bijoux ou à cosmétiques. Sa petite taille ne permettait pas d'exécuter des compositions de grande ampleur, mais on pouvait dérouler des frises de personnages sur tout son côté.
      Pyxide d'Hermès

     

    Cette pyxide représente Hermès à Délos. Ses attributs l'identifient immédiatement : un casque ailé et un caducée. Il se trouve entre une femme assise sur un omphalos et, derrière lui, le trépied sacré d'Apollon. 

     

    Hermès de Spina

     

    *

     

    Hermès
    Bas-relief romain
    Ier s. apr.JC
    Trouvé dans le Sacellum des quatre dieux d'Herculanum
    Musée national de Naples
     

    Ce bas-relief romain d'Hermès a été trouvé dans le Sacellum des quatre dieux d’Herculanum, mieux connu sous le nom de Sacellum des Augustales. Herculanum est une ville romaine située en Campanie (Italie), détruite en l’an 79 apr.JC. par l’éruption du Vésuve.

    On reconnaît Hermès grâce au caducée qu’il tient à la main, et aux sandales ailées qu’il porte puisqu’il est le messager des dieux.

     

    Hermès d'Herculanum

     

     

     

    *

    Hermès de Quellinus

     
    Hermès
    Haut-relief
    Artus Quellinus (1609-1668)
    1650-54
    Palais royal - Amsterdam
     
    Artus Quellinus est un sculpteur flamand baroque de grand talent, qui a exécuté beaucoup d'œuvres commandées par la haute société hollandaise. Entre 1650 et 1654, il a en particulier réalisé la plupart des sculptures du nouvel hôtel de ville à Amsterdam, devenu plus tard le palais royal.

     

     

    Ce haut-relief représente Hermès (Mercure), le dieu du commerce, entouré d’un coq et d’un bouc. Le bouc (ou parfois le bélier) rappelle qu'Hermès est le dieu des bergers. Quant au coq, c'est un oiseau sacré pour de nombreux peuples et plus particulièrement l'un des attributs d’Hermès, car la planète Mercure se lève au même endroit que le soleil.

     

    *

     

    Les attributs d'Hermès

     

     
    Caducée d'Hermès
    Sculpture en haut-relief sur haut de porte cochère
    XXe siècle
    Westland - Londres
     

    Le caducée est un des attributs d’Hermès, c’est une branche de laurier entourée de deux serpents et surmontée de deux ailes qui indiquent, comme les sandales et le casque ailé, qu'Hermès est le messager des dieux.

    Hermès symbolise tout ce qui se rapporte au commerce et au transport, voire à l'alchimie : les deux serpents se faisant face symboliseraient les substances élémentaires que sont le soufre et le mercure quand elles se trouvent en parfait équilibre.

    Sur cette photo, le caducée est au-dessus d’une porte cochère, ce qui peut signifier que le propriétaire de la maison est commerçant ou banquier.

     

    Le caducée d'Hermès

     


    Aurélie l., 217


    Hermès dieu des voleurs   Menu des dieux grecs   Hermès messager des dieux