• Les attributs d'Athéna

    Naissance d'Athéna   Menu des dieux grecs   Athéna à Athènes

     

    Athéna étant par ses parents à la fois la déesse de la guerre et de la sagesse, elle possède de nombreux attributs.

    Elle possède l’égide, une arme à la fois offensive et défensive : c’est une cuirasse faite de la peau de la chèvre Amalthée (qui avait élevé Zeus quand il était bébé), et qui porte en son centre la tête de Méduse qui a le pouvoir de transformer en pierre tout être qui la regarde. En tant que déesse de la guerre, elle possède aussi une lance et un casque. En tant que déesse de la sagesse, son animal favori est la chouette, car c’est un symbole de perspicacité. Quant à l’olivier, c’est un symbole de force, de victoire, de fidélité, d’immortalité, d’espérance, de richesse et d’abondance.

     

    Olpé du Louvre

     
    L'introduction d'Héraklès dans l'Olympe
    Olpé attique à figures noires
    Peintre d'Amasis
    Vers 550-530 av.JC
    Musée du Louvre

     

     

     

    Dans la Grèce antique, une olpé est un broc de céramique utilisé pour contenir du vin. Celle-ci est à figures noires sur fond d'argile légèrement rosé afin d’apporter plus de contraste et de précision aux détails. Mais elle est polychrome, avec des étoiles sur la robe d'Athéna et des aplats noirs, rouges et blancs très décoratifs, typiques de la deuxième moitié du VIe siècle av.JC. Les figures masculines sont noires, et seule Athéna est représentée en blanc, pour l'identifier immédiatement comme une figure féminine.

    La scène représente le moment où Héraklès est admis dans l’Olympe après sa mort. Il est accueilli par Poséidon, reconnaissable à l'extrême gauche à son trident, et précédé par Hermès et Athéna.

    Celle-ci est reconnaissable à ses attributs de guerrière : le bouclier, le casque et la lance. Sur son bouclier, qui masque l’égide, se trouve une chouette chevêche aux ailes largement déployées, l’animal favori d’Athéna.

    Le long de sa lance, on peut lire l'inscription AMASIS MEPOIESEN : Amasis m'a faite. Il s'agit de la signature du peintre ou du potier.

     

     

     

    Olpé du Louvre

     

    *

     

    Lécythe de New York

     
    La déesse Athéna
    Lécythe attique à figures rouges
    Attribué au peintre de Brygos
    490-480 av.JC
    Metropolitan Museum, New York

     

     

    Un lécythe (λήκυθος en grec) est un vase antique contenant de l’huile parfumée destinée aux soins du corps. Sa forme a été inventée dans la première partie du VIe siècle av.JC. Celui-ci fait partie de la catégorie des céramiques à figures rouges sur fond noir.

     

    Lécythe de New York

     

    Sur cette céramique, Athéna est représentée seule, se détachant bien sur le fond noir. Elle peut être identifiée par tous ses attributs qui sont la lance, le casque, le bouclier, l'égide avec sa tête de Méduse et ses serpents, et pour finir la chouette qui est associée à elle car elle est son animal favori. En effet la chouette occupe ici une place importante, comme un animal de compagnie à part entière, et pas seulement un symbole.

    Athéna tient son casque à la main tout en regardant la chouette, comme si elle était tombée sous son charme. Elle a provisoirement abandonné ses attributs guerriers, pour ne pas effrayer cet animal petit et fragile, et pour pouvoir se concentrer sur cet animal qu’elle considère comme son préféré.

     

     *

     

    La chouette d'Athéna

     
    La chouette d'Athéna
    Tétradrachme
    Ve siècle av.JC
     
    Dans l’antiquité, et notamment en Grèce, le tétradrachme était une pièce de monnaie qui valait quatre drachmes. C’est sur la côte ouest de l’Asie Mineure que l’on situe les débuts de la frappe de monnaies dans le monde occidental. Quelque temps après l’usage des pièces de monnaie comme moyen de paiement, elles se répandirent sur le vaste territoire grec. Les premières monnaies étaient produites dans le centre de la Grèce, comme à Athènes par exemple, mais dans d'autres centres aussi.

     

     

    Aux environs de 500 avant JC, une nouvelle pièce de monnaie apparut à Athènes : la tétradrachme, avec sur le côté face la tête de la déesse Athéna de profil, et sur le côté pile, la représentation d’une chouette : l’animal préféré d’Athéna. Dans le coin supérieur gauche, figure une branche d’olivier, elle aussi liée à Athéna puisque l'olivier est l'arbre qu'elle aurait planté sur l'acropole, au moment de sa dispute avec Poséidon. A la droite de la chouette, on peut lire les trois premières lettres du mot Athènes.

    La chouette étant un animal nocturne et par conséquent capable de voir des choses que les autres ne voient pas, elle était utilisée comme symbole de la sagesse ; c’est pourquoi Athéna, la déesse grecque de la sagesse, était accompagnée d’une chouette.

     

    *

     

     

    Skyphos à la chouette

         
        La chouette d'Athéna
      Skyphos attique à figures rouges
      450-425 av.JC
      National Gallery of Victoria (New Zealand)

     

    En Grèce antique, un skyphos (σκύφος) est un gobelet, c’est à dire un type de vase haut de 5 cm à 15 cm,  fréquemment sans pieds. Utilisé comme vase à boire et à libations, il se caractérise par une coupe large et profonde et deux anses insérées à mi-hauteur du corps ou sous le bord. Cette forme, d'abord corinthienne, a ensuite été largement reprise par les potiers athéniens.

    Ce skyphos est une céramique à figures rouges sur fond noir, représentant l’animal fétiche d’Athéna, la chouette, qui occupe la plus large partie du vase. Elle est de profil, mais la tête tournée vers nous, et elle regarde le spectateur de ses grands yeux. Elle est encadrée par deux branches d'olivier.

    Il s'agit donc de deux des attributs de la déesse Athéna. En effet la chouette fait partie des animaux qui ont toujours fasciné l’humanité, et qui sont associés à la sagesse, la philosophie ou encore à la connaissance intuitive. C’est pour cela que la chouette était l’animal préféré d’Athéna. Par ailleurs, l'olivier rappelle le don qu'elle fit à la cité d'Athènes, au moment de sa dispute avec Poséidon. Un olivier qui lui était dédié se trouvait d'ailleurs dans l'enclos sacré de l'Erechtheion.

     


    Amélie A.V., 217


    Naissance d'Athéna   Menu des dieux grecs   Athéna à Athènes