• La supplication de Priam

    La vengeance d'Achille   Menu Guerre de Troie   Les lamentations d'Andromaque

     

    Hector a été tué par Achille, qui, pour se venger, lui a refusé une sépulture et garde son cadavre dans sa tente. Alors le vieux Priam, le père d'Hector, prend le risque de venir dans le camp des Grecs, pour supplier Achille de lui rendre le corps de son fils. Achille d'abord ne veut rien entendre, puis il se laisse fléchir par les richesses de Priam et ses nombreuses supplications. Zeus est intervenu pour modérer le héros, et Priam peut ramener à Troie le cadavre d'Hector.

     

     

    Achille et Hector

         
    Achille et le corps d'Hector   Macron était un peintre céramiste qui travaillait dans l'atelier de poterie de Hiéron et qui s'est spécialisé dans les objets de petite taille, en particulier les coupes. Ces deux artistes prestigieux ont produit un grand nombre de chefs d'œuvre, dont cette coupe à figures rouges, découverte dans une nécropole étrusque et intégrée dans la collection Campana.
    Hiéron (potier) et Macron (peintre)  
    Coupe attique à figures rouges  
    Diamètre : 33, 4 cm  
    490-480 av.JC  
    Musée du Louvre  

     

    La scène représente Achille, accoudé sur un lit de banquet qui domine le cadavre d'Hector, relégué contre le rebord inférieur de la coupe, composée en médaillon ou tondo. Le format de l'objet impose d'aller à l'essentiel et réduit la composition à deux personnages.

    Hector est totalement nu, de taille plus petite que celle d'Achille qui occupe à peu près tout le reste de l'espace. Il est vêtu d'une tunique dont les plis sont soigneusement détaillés par la technique de la figure rouge. Bien qu'il ait raccroché son bouclier au mur, Achille tient un long couteau qui lui donne une attitude encore agressive : il doit savourer sa vengeance contre celui qui lui a pris son ami Patrocle.

    Cet objet est à la fois très simple et très sophistiqué, et on peut comparer son traitement minimaliste avec celui du skyphos suivant, dont la taille permet une composition beaucoup plus détaillée.

     

    *

     

    La supplication de Priam

         
    Priam réclame Hector à Achille   Ce vase attique a été trouvé, comme beaucoup d'autres, dans la nécropole étrusque de Caere (Cerveteri). Il s'agit d'un skyphos, un gobelet à boire ou à libations de grandes dimensions, ce qui a permis de dessiner plus de personnages en raison de sa forme, sur une bande circulaire de 20 cm de hauteur à peu près.​  
    Hiéron (potier) et peintre de Brygos  
    Skyphos attique à figures rouges  
    H: 25 cm, diamètre : 31,6 cm  
    490-485 av.JC  
    Kunsthistorisches museum de Vienne  

     

    Cette scène représente Priam réclamant Hector à Achille. Le corps déchiré d'Hector gît à terre, coincé sous le sofa d'Achille, qui est allongé comme dans les banquets traditionnels. Les armes d'Achille, casque et bouclier décoré par le visage de Méduse, sont pendues sur le mur de la tente. A gauche, Priam s'avance pour réclamer le corps de son fils, mais Achille prend son repas et se détourne ostensiblement, refusant de l'écouter, en tenant un couteau qui peut rappeler la cruauté de sa vengeance. Plusieurs domestiques suivent Priam et apportent les cadeaux qu'il a l'intention d'offrir à Achille pour racheter le corps de son fils. Mais les visages des personnages ne traduisent aucune émotion, et on comprend que Priam va devoir insister longtemps pour vaincre la colère d'Achille.

    Cette céramique est à figures rouges, assez sophistiquée : la technique est très soignée, avec la tache blanche des cheveux et de la barbe de Priam, et surtout les nombreux détails des plis des vêtements et des décorations sur les armes et le lit d'Achille. Le peintre a pris du temps pour la réaliser.

     

    *

     

    Peinture d'Ivanov

         
    Alexandre Ivanov est un peintre russe néo-classique, fils du peintre Andrea Ivanov. Formé très jeune par son père, il est entré à onze ans à l'Académie des Beaux-arts de Saint-Petersbourg, a peint ce tableau à dix-huit ans, et en a été récompensé par une médaille d'or.   Priam suppliant Achille de lui rendre le corps d'Hector
      Alexandre Andreievitch Ivanov (1806-1858)
      Peinture à l'huile sur toile
      H: 119 x l: 124,7 cm
      1824
      Galerie Tretyakov, Moscou

     

     

     

     

     

     

    Ce tableau représente Priam réclamant le corps de son fils Hector à Achille, dans un décor assez large qui évoque moins une tente qu'une pièce avec un plafond. En arrière-plan, à gauche, deux personnages, qui sont peut-être les gardes d'Achille, discutent entre eux, mais ils se fondent parfaitement dans le décor, avec des toges de couleurs peu voyantes, pour que l'on se concentre plus sur les personnages qui occupent le centre du tableau.

    A gauche, Priam est agenouillé aux pieds d'Achille ; il porte un manteau jaune, signe de tristesse. Son visage est désespéré, et il supplie le jeune homme en agrippant son avant-bras de ses deux mains. A droite, Achille est assis, accoudé à un autel que domine un buste de Zeus et sur lequel trône l'urne funéraire qui contient certainement les cendres de Patrocle. Le peintre l'a représenté fort et musclé, pour insister sur sa puissance et sa jeunesse. Il porte une tunique verte et un manteau de couleur rouge, comme le sang d'Hector qu'il a tué. Il a un léger mouvement de recul, mais peut-être ce vieillard lui rappelle-t-il son propre père : voilà pourquoi il va finir par accepter de rendre le corps d'Hector à Priam.

    Le tableau est assez sombre, et en arrière-plan, dans l'embrasure de la porte, on distingue des nuages noirs dont la couleur fait écho au gris des draperies qui pendent du plafond : tout cela est associé à la mort, et suggère une scène tragique à la fois pour Priam et pour Achille.

    J'ai choisi ce tableau car il était plus récent que les autres documents iconographiques, avec des couleurs plus vives qui attirent l’œil et qui expriment plus la douleur de Priam et la supériorité d'Achille que sur les céramiques grecques.

     


    Marie-Pierre C., 1ES1, Carla C., 1L1 et Ines P., 1S1


    La vengeance d'Achille   Menu Guerre de Troie   Les lamentations d'Andromaque